Tout le monde peut acheter un appartement. Avec  une bonne organisation et une méthodologie claire, il peut être possible à chacun d’entre vous d’acheter un bien, pour investir ou se loger, sans forcément jouir d’un salaire élevé.
Concrètement, il est possible avec un salaire mensuel de 6000 Nis, de devenir propriétaire.
Ceci est ma conclusion, mais il y a aussi le verre à moitié plein- ma méthode passe par un financement significatif. Mais d’un autre côté, un tel financement peut, s’il y a des baisses de prix, vous mettre à bas. Entre-temps, j’ai fais de gros gains grâce à cette méthode. J’y crois, mais elle comporte des risques.

Le reve d’investir dans un appartement en Israel

Des l’âge de dix-huit ans, je caressais le rêve d’investir dans un appartement, bien qu’à l’époque je ne travaillais pas encore. C’est ainsi que je me suis mis à lire des livres consacrés à l’immobilier et la réussite dans la vie.
Lorsque j’atteins l’âge de vingt-et-un an (il y a huit ans), l’envie de m’acheter un appartement était tellement forte, que j’ai tout simplement décidé d’y aller. Je me suis souvenu d’une personne qui travaillait dans le secteur des prêts immobiliers, l’ai rencontrée et lui ai parlé de mon rêve.
Elle me suggéra une idée intéressante: « Tu travailles et gagne actuellement 6000 shekels, il n’y a donc aucune raison que tu n’obtiennes d’une banque commerciale un prêt de 100000 shekels, quel qu’en soit l’objet. Tu pourras alors obtenir un prêt immobilier bancaire , ce qui te permettra d’acheter un appartement.

La banque, passage obligatoire…

Le lendemain, j’ai couru à la banque et sollicité un prêt de 100000shekel, qui me fut accorde. Ce ne fut pas facile. L’employé commença par refuser. Mais cela ne m’impressionna pas, et j’insistais.
Je me tournai vers le directeur d’agence et lui dis: » Je n’ai aucun problème avec vous, mais j’ai besoin d’un prêt de 100000 shekel pour acheter un appartement, et la banque voisine de la votre m’a déjà confirmé le prêt, à condition que je transfère mon compte chez eux. Votre refus me contraint à fermer mon compte et à changer de banque ».
« Assieds-toi, quel taux d’intérêt t’ont-ils propose? ».

Je n’avais aucune idée des taux d’intérêt bancaire. Je lui ai répondu que j’avais obtenu un très bon taux, et lui ai demandé de me faire une offre que je comparerais à l’autre.
Le directeur a consulté l’écran de son ordinateur, et me dit alors:  » je peux te consentir un prêt à un taux de 3% ». Je ne sais ou j’ai trouvé le culot de lui dire « 2% ». Finalement, nous avons conclu à 2,25%.

Mon premier appartement

Je me mis alors à rechercher sur internet des appartements en Israel jusqu’à 500000 shekels. A ma grande surprise, j’ai trouvé plus de 500 résultats, et mieux, j’ai découverts des appartements en bord de mer valant autour de 400000 shekels.
J’ai commencé à téléphoner à des propriétaires, et à fixer des rendez-vous avec des particuliers ou des agents immobiliers. En l’espace de deux mois, j’ai vu plus de 100 appartements à travers le pays. Je finis par me fixer sur la région qui m’intéressait, Guivaat Olga, a l’ouest de Hedera. L’appartement que je désirais acheter était à dix minutes de marche de la mer, exactement comme je voulais. Deuxième étage, 50 mètres carrés, avec la perspective d’un programme Pinouy-Binouy dans la région (j’y reviendrai plus tard).

En fin de compte, j’ai acheté mon premier appartement pour 430000 shekels. Je l’ai loué pour 2000 shekels par mois. J’ai carrément gagné un rendement supérieur à 5%.
Deux ans plus tard-seulement- le prix de l’appartement avait atteint 700000 shekels grâce au programme pinouy-binouy qui avait démarré dans le quartier. La valeur de mon appartement est susceptible de doubler après l’achèvement de pinouy-binouy, grâce auquel je bénéficierai d’un appartement neuf, dans un immeuble élevé avec vue sur mer. Après cette première acquisition, je suis tout entier entre dans les transactions immobilières.

Conseils pratiques

Chacun peut investir dans l’immobilier en Israel. Il est important de comprendre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des centaines de milliers de shekels disponibles. Il faut définir un objectif, il faut une vision, un rêve, et il faut surtout resté concentré sur sa cible.

Lq d2termination: Sachez que durant le processus d’acquisition, on est plein d’hésitations: acheter maintenant ou attendre un peu? Acheter en Israel ou a l’étranger? Acheter un appartement ou investir dans des actions? Peut-être qu’acheter dans l’immédiat pourrait me mettre en danger?  Souvent au cours de notre vie, nous sommes freinés par nos peurs, et empêchés de bouger. C’est pourquoi vous devez décider de bien vous informer sur ce sujet, et une fois en possession de toute l’information et des outils de décision, prenez la décision et allez jusqu’au bout.

Concentrez sur une seule zone. Tourner et visiter des appartements dans tout Israel est une perte de temps et d’énergie. Décidez de l’endroit qui vous convient, et tenez-vous y. Découvrez le secteur pour le connaître parfaitement, aller visiter tous les appartements, jusqu’à ce que ayez une connaissance parfaite qui vous permettra de prendre une décision réfléchie: le bien que j’ai vu est-il au prix du marché? Supérieur, ou inférieur au prix du marché?

C’est ainsi que vous deviendrez des investisseurs plus intelligents, et que vous négocierez à partir de larges connaissances, et non guides par vos peurs.  « Etre concentré sur sa cible » est la valeur la plus importante dans le processus. Mais il limite le champs des possibilités.

Comment achete-t-on un appartement sans apport personnel?

C’est simple. Il s’agit d’utiliser a bon escient les condition de prêts immobilier. Supposons que j’ai une maison d’une valeur de1.5 millions de shekels, sur laquelle j’ai un prêt d’un demi million de shekels. Je peux donc prétendre à un prêt supplémentaire pour acquérir une autre maison.

Le raisonnement est très simple: je divise la valeur du bien en deux, et je soustrais le montant du prêt, la somme restante correspond au montant à emprunter. Dans notre cas, 1,5 million de shekel à diviser en deux, soit 750000 shekels, moins le prêt immobilier de 500000 shekels,  il  reste 250000 shekels. C’est la somme à emprunter à la banque.
Pour le moment nous avons en main 250000 shekels et nous devons trouver un bien d’une valeur d’un demi million de shekels. Grâce à l’hypothèque de la nouvelle maison que nous allons acquérir pour investissement, nous recevrons de la banque un prêt correspondant à 50% du nouveau bien, soit un demi million de shekels, disponibles pour investir dans l’immobilier.

Voyez comme c’est génial! Nous n’avons pas déboursé un shekel. Tout est financé par la banque. C’est ainsi qu’on peut acheter un appartement sans apport personnel.
Au delà, s’il s’agit d’un premier appartement, dans de nombreux cas vous pouvez obtenir un prêt ordinaire à la consommation de 100000, étala le de cinq à sept ans. Ce prêt peut servir à la constitution de l’apport personnel, permettant l’obtention du prêt immobilier. Il est vrai qu’il y a là un risque provenant de la multiplication des crédits, mais il y a aussi de sérieuses chances de réussite.

 

Traduit de l’hebreu

www.walla.co.il